Comment trouver des Domaines Expirés?

Le domaine expiré est un levier particulièrement intéressant. Il permet par exemple de ne pas démarrer de zéro quand on souhaite créer un money site (entendre par là “site qui rapporte les lovés”) mais peut aussi représenter un complément solide à l’achat de contenu sponsorisé dans une stratégie de netlinking.

Après avoir parcouru de nombreux articles et guides pour trouver des contenus expirés, j’ai assez vite réalisé, qu’en réalité, les dénicher était beaucoup plus complexe que ce qu’on pouvait lire un peu partout. J’espère donc que cet article vous sera utile si vous débutez ou qu’il vous permettra de découvrir quelques prestataires ou pratiques inconnues si vous êtes déjà à l’aise avec le sujet.

Au commencement, il y a un domaine qui meurt

Il est assez simple de comprendre pourquoi un domaine expiré peut présenter de l’intérêt pour un spécialiste SEO : ancienneté aux yeux de google, backlinks depuis des sites d’autorité déjà en place et pourquoi pas trafic qualifié sont autant d’éléments que vous pouvez acheter grâce à un ndd expiré.

 

D’abord il vous faudra attendre la mort (suppression) du domaine.

 

Pour comprendre l’écosystème qui s’est créé autour de l’achat de domaines expirés, il faut tout d’abord s’intéresser au processus d’expiration d’un domaine. Très rapidement résumé:

  1. Période de grâce / Registrar-Hold : après la date d’expiration d’un domaine si celui-ci n’est pas réactivé par son propriétaire. Elle dure de 0 à 45 jours. Ici le propriétaire peut récupérer auprès de son registrar qui lui réserve pendant une période au cas où ce dernier soit tête en l’air.
  2. Période de rédemption / Redemption Period : durant 30 jours le domaine est encore restaurable. A cette étape récupérer le domaine coûte cher.
  3. Suppression / PendingDelete : le domaine est en cours de suppression.
  4. Domaine disponible !

Vous l’aurez compris, le jeu est donc d’être le premier arrivé. C’est la règle du premier arrivé / premier servi. Via les whois et leur mise à jour il est possible de détecter les sites qui vont tomber dans le domaine public. En croisant avec des analyses via API et des outils de mesure de popularité, il est donc possible de lister des sites prêts à tomber dans le domaine public qui représentent de l’intérêt pour les SEO.


Il faudra à peu près cette vitesse si vous voulez récupérer un gros domaine par vous même.

Très vite, on a réalisé que pour gagner au jeu du domain snapping (c’est à dire au jeu de la récupération de domaine) il fallait des machines et bandes passantes puissantes. Un business s’est donc rapidement développé rendant l’utilisation de différents services obligatoire.

Aujourd’hui pour obtenir un domaine vous pouvez:

  1. Utiliser un service pour détecter les domaines intéressants qui vont devenir disponibles et utiliser un service de sniping de domaine (appelé aussi snapping) qui va se positionner afin de le récupérer pour vous.
  2. Vous rapprocher des places de marché qui vendent des domaines à prix fixe ou aux enchères. Ces places de marchés sont orchestrées par des dropcatchers, c’est à dire des sociétés spécialisées dans le rachat automatique de nom de domaine.
  3. Essayer de récupérer des domaines par vos propres moyens avec des tools disponibles ou en développant vos propres tools.

Où trouver des NDD ?

La liste suivante se veut la plus complète possible mais il existe tellement de services et de brokers qu’il peut en manquer un certain nombre. N’hésitez pas en commentaire à ajouter les absents.

Les places de marchés

Ici on s’intéresse principalement aux dropcatchers, c’est à dire les services qui vous proposent directement d’acheter des domaines déjà récupérés.

 

https://www.domstocks.com
(Prix fixes)
Si vous ne devez en visiter qu’un c’est lui, le meilleur rapport qualité/prix du marché et de loin. Des centaines de domaines expirés à prix fixe, classés par catégorie et par type (SEO, Brandable, EMD)

 


https://woxup.fr/
(Prix fixes)
Catalogue assez peu fourni mais administrateurs réactifs et mises à jour régulières.

http://vipseo.fr(Prix fixes)
Catalogue assez peu fourni mais les domaines proposés ont généralement des metrics intéressantes, équipe administrative très réactive et possibilité de négocier.
kifdom
https://www.kifdom.com/(Prix fixes)
Aussi un registrar qui propose des prestations de .fr parmi les moins chères du marché. Niveau domaine les outils sont pauvres en comparaison à son concurrent direct Youdot.io (anciennement Domraider). Souvent, les domaines à prix élevés sont plus intéressants pour leur noms que pour leurs metrics. De plus les outils de recherche sont assez pauvres.

https://www.youdot.io/fr/(anciennement DomRaider)
Si DomRaider connait une qualité en baisse en terme de catalogue sur ces dernières années, il mérite toujours qu’on y fasse régulièrement un tour. L’entreprise basée à clermont-ferrand est toujours en évolution et dotée d’un service client très réactif. Le changement de nom n’est pas anodin puisqu’il correspond à un pivot en cours au sein de la société suite à une levée de fond via blockchain. A voir comment va évoluer la plateforme de ndd dans les mois à venir.
godaddyhttp://Godaddy.fr

(Système d’enchère)

GoDaddy possède la particularité de ne pas laisser les domaines lui appartenant retomber dans le domaine public. Il propose ainsi un très important catalogue accessible contre un abonnement de 5€ par an. Au départ il est assez difficile de s’y retrouver car il existe énormément de domaines. Cependant, entre les outils de recherches avancées, la possibilité de se mettre en veille sur les domaines avec un système d’alertes SMS ou encore des accès API pour générer par exemple les domaines qui vont expirer sous 24h, Godaddy fait partie des brokers de NDD proposant les meilleurs services.
pbnpremiumhttps://www.pbnpremium.com/ (Système de crédit pour dévoiler le domaine) PBN Premium est un peu à part. Il s’agit en réalité d’une place de marché qui permet de trouver rapidement les NDD disponibles et pas encore snappés dans une thématique précise. Le service est intéressant et avec un catalogue de plus de 150 000 domaines. Il s’agit d’une approche intéressante. Le moteur de recherche écarte les domaines spammés et fournit un nombre important de data. Il est de plus régulièrement actualisé. Bref, un vrai gain de temps !

D’autres marketplaces non testées:

 

Combinaison agrégateur + service de snap

Comme expliqué en introduction, il existe différentes façons de récupérer un domaine expiré. Si vous ne souhaitez pas passer par une place de marché il est possible de trouver des services qui font de l’agrégation ou simplement de la détection.

 


Etape 1: Trouver le domaine de vos rêves
Voici deux services intéressants qui listent les domaines sur le point d’être supprimés et disponibles.

domcophttps://www.domcop.com/

Domcop est un tool intéressant pour faire de la veille sur les domaines avant qu’ils ne tombent dans la domaine public. Il propose aussi une partie vente aux enchères mais sa force principale réside dans sa capacité à vous apporter des domaines intéressants avant qu’ils ne tombent aux mains des dropcatchers et sur les marketplace. D’autres fonctionnalités sont intéressantes comme la possibilité de crawler un domaine à la recherche d’expirés.

expired
https://www.expireddomains.net/

A l’image de Domcop il permet de trouver des domaines sur le point d’être disponibles ou bien des domaines déjà expirés et disponibles. Il propose aussi des listes agrégeant des propositions de différentes plateformes. Un service très apprécié car pour le moment gratuit !

 


Etape 2: Etre le premier à récupérer le domaine

Une fois le domaine de vos rêves trouvé, il convient de se positionner pour le récupérer. Cela se fait en deux étapes : tout d’abord vous devez le réserver. A cette étape vous effectuez ce qu’on appelle un backorder.

Lorsqu’arrive le moment fatidique où le domaine sera à nouveau relâché dans la nature il faudra alors être le premier à le récupérer. C’est à ce moment qu’à lieu le snap de domaine.

Il vous faut donc trouver un service efficace qui pourra se positionner pour snapper le domaine. Comptez dans les 60€ pour snapper un domaine. Voici quelques services qui feront l’affaire:

 

Trouver les NDD soi-même

 

Vous quand vous trouverez votre premier NDD

Vous trouverez de nombreux articles proposant des méthodes pour trouver par soi-même des NDD expirés. Cependant face à l’armada de services disponibles, nombre d’entres elles ne sont plus vraiment efficaces aujourd’hui. Sans une combinaison de temps, de connaissances techniques et d’outils vous pouvez oublier la perle rare obtenue à prix coûtant.

Après en avoir testé un certain nombre voici une méthodologie intéressante pour trouver des domaines intéressants à bas prix. Par “intéressants” j’entends :

  1. Des domaines dont le nom est catchy
  2. Des domaines qui possèdent un TF supérieur à 10, non-spammés ainsi que quelques backlinks en dofollow

Pour ce faire j’utilise la combinaison du très bon tool ScrapeBox avec son plugin ExpiredDomainFinder. Pour les extractions des backlinks et l’analyse d’autorité d’un domaine j’utilise Majestic.

L’utilisation d’ExpiredDomainFinder est assez simple, il suffit de charger une liste d’URL et de lui signifier sur combien de liens en profondeur a lieu le crawl. ExpiredDomainFinder vous donnera une liste de tous les domaines disponibles avec un certains nombre d’informations comme la présence de versions du site sur Wayback Machine, les statistiques de Majestic si vous avez un compte mais aussi l’ancienneté du domaine.

Vous imaginez facilement les possibilités:

  • Vous pouvez un crawler un site important qui vous fait de l’oeil afin de voir si ce dernier possède des liens sortant pointant sur des expirés.
  • Vous pouvez aussi crawler des mots clés sur google puis les charger dans expired domain.
  • Vous pouvez extraire les backlinks du top 100 de Majestic sur votre thématique et ensuite les charger dans expired domain.

Bref, les possibilités sont quasi-infinies !

Que vérifier avant d’acheter un domaine expiré?

Avant de conclure je vous propose une petite checklist à suivre avant de vous ruer sur l’achat d’un domaine.

 


On ne pouvait se quitter sans une checklist, si ?

 

Mon domaine correspond-il à une marque déposée, à une personne publique susceptible de vouloir le récupérer ou à une association ?

Certaines personnes sans scrupules vous diront “et alors?”… et elles auront raison! Par contre sachez qu’il existe des lois qui protègent notamment les .fr et que des procédures peuvent être entamées auprès de l’Afnic qui permettent de récuperer le domaine sur injonction.

Je vous recommande donc d’éviter le rachat de tout domaine litigieux de la sorte car la bonne opération ne vaut surement pas les mails, appels et courriers d’avocats que vous aurez à gérer par la suite (sans compter le risque de voir le domaine repartir dans l’autre sens sans remboursement de vos frais pour l’acquérir).

 

Le domaine a-t-il été spammé ou est sous le coup d’une pénalité ?

Pour vérifier ce point, scrutez les backlinks du domaine à la recherche de mots-clés du type “viagra” ou “nike”. C’est un sport national des SEO chinois ou américains. Pour en avoir le coeur net, faites un petit tour sur Wayback Machine pour voir si le site à été défacé sur ses dernières années de vie.

Si le site à connu de nombreuses années comme revendeur d’air max après avoir été un site de recette de cuisine et que la moitié de ses backlinks sont désormais des ancres optimisées sur des chaussures de sports dans une langue étrangère, j’aurais tendance à vous conseiller de passer votre chemin.

Si c’est un ndd expiré qui faisait pas mal de trafic trafic vous pouvez essayer de matcher l’évaluation du trafic sur SEM Rush avec les versions du site que vous observez sur wayback machine. Cela vous permettra de retracer l’évolution du domaine et de vite comprendre si une problématique est survenue.

 

Le domaine est-il encore référencé ?

Si vous cherchez un résultat rapide autant vous assurer que le site est encore référencé sinon il y a fort à parier qu’il aura perdu tout ou partie de son jus aux yeux de google et que le travail à faire sera important. Pour vérifier si le site est encore référencé il vous suffit de taper site:url dans google.

 

Le domaine est-il bon ?

Ceci pourrait faire l’objet d’un article à part entière : comment estimer le prix d’un domaine ? Comment définir sa qualité et quels sont les tools à utiliser ?

On notera simplement qu’il vous faudra analyser:

  1. l’ancienneté du domaine
  2. le nombre de domaines référents
  3. la qualité des liens entrants
  4. l’équilibre entre TF et CF qui ne doit pas dépasser 2 (pour les utilisateurs de Majestic)
  5. l’équilibre des backlinks entre dofollow et nofollow
  6. l’optimisation des ancres (fuir le site si la moitié des ancres sont des exact match par exemple car la suroptimisation ne vous amènera qu’une pénalité)

Enfin petit lien bonus pour vous, fanatiques du nom de domaine, un forum de spécialistes que je vous recommande: http://www.forumndd.com/

Bonne chasse !

Boris Rieunier

@RieunierBoris

 

BONUS TRACK: avec ces méthodes, j’ai réussi à glaner des centaines d’expirés dopés en Google Juice et RDs de folie, mais il me faut les remplir, alors je propose la publication à 20 euros sans rédaction ou 40 euros avec redac sur ces expirés triés sur le volet et trouvables nulle part ailleurs. Si ça t’intéresse maile moi sur s@muel.pro ou ajoute moi sur Skype /nomalaise ! 🙂

One thought on “Comment trouver des Domaines Expirés?

Laisser un commentaire