Cigarette électronique, mon Amour!

11
1731
La-cigarette-electronique-produit-du-tabac-ou-medicament

La cigarette electronique, le gros buzz de ces dernières années dans les MFAs notamment, l’eldorado présumé, et si nous étudions le premier sur la requête, ça doit être un site sérieux, vierge de tout soupçon de trafic de liens sales, indubitablement? Mais avant de s’attaquer au croustillant, à la pierre angulaire du référencement d’un site dans un secteur concurrentiel, avant cela regardons un peu la bête de plus près. Le premier sur la requête « cigarette électronique » est donc lepetitfumeur.fr, site créé par Webitix!


1. On-site, ce que l’on peut en dire rapidement…

Un site sous Prestashop, une structure hiérarchique qui laisse à désirer (ils connaissent pas le blog de Sylvain) sur tout le site avec un H5 qui traîne en haut partout…
Une belle triplette du bourrin* avec le KeyWord qui se retrouve dans le titre, l’url et le H1…
* : LB est doué pour les expressions chocs depuis belle lurette, haha, aurait-il fait du marketing ou de la Science Po?

Un contenu qui n’est pas exceptionnel, avec notamment du duplicate content dans les détails des objets vendus. 786 pages indexées, assez faible pour un e-commerce.

2. Off-site. La farandole des liens… Ou la sociométrie selon Google!

Une écrasante majorité d’ancres suroptimisées, c’est à dire cigarette électronique, 38 en DoFollow pour 278 domaines réferrants sur cette ancre, c’est dire le taux de pings, trackback crades et nofollow dans les liens retour du site.
A noter quand même 31 liens en url branding (url exacte comme ancre) pour 63 NDDs referrers sur cette ancre non opti, cette fois! :D.

44% des NDDs referrers ont pour ancre "cigarette électronique", du propre vraiment. :)

lollenain Voyons ce netlinking à la papa des années avant Penguin plus en détail :
Liens cachés : http://www.vapoti.fr/19-cigarettes-electroniques
Spam de profils : http://www.streetfire.net/profile/kendallfonseca.htm, http://www.socialfriends10.com/index.php?do=/profile-7843/info/
Spam co : http://blogs.lexpress.fr/chica-de-paris/2013/12/09/espagne-en-catalogne-basta-la-cigarette-electronique/
Référencement annuaire de tous NDDs possibles, dont beaucoup étrangers mais aussi français :http://www.referencement-annuaire.org/bricolage-p1-65.html
Spam annuaire avec spin degueu : http://linksjuice.info/lepetitfumeur.fr-96761.html
Sites satellites : http://www.xn--cigarettes-lectroniques-lcc.info/
Spam de forum avec bouillie spinée : http://www.aseachange.net/ForumRetrieve.aspx?ForumID=1773&TopicID=856948&NoTemplate=False
Pings massifs sur blogs en nofollow avec ancre suropti « cigarette electronique » : http://suesnews.ca/how-to-replace-ice-cream-with-a-healthier-option/
Spam de blogs blogger : http://www.maladies-cancer.com/2009/08/cancer-de-la-peau.html
Trackback avec ancre suropti : http://www.wheretoeat.ie/blog/2012/07/calling-all-food-bloggers/

Donc pas mal de BlackHat dans le linking de ce site, ça marche docteur?!

Concrètement ça donne quoi dans les SERPs? Car la vérité est sur l’écran n’est-il pas?

Donc le site a une stratégie de netlinking de gros bourrin des Carpates, vraisemblablement, il n’est pas possible qu’il soit passé sous les fourches caudines de Penguin?

En fait si finalement, et comment! Quelle réussite!

En même temps tout n’est pas si facile, tout ne tient qu’à un fil comme disaient les NTM! Le site a subi un gros électrochoc en avril 2014 avant de reprendre du poil de la bête en août 2015, pour quelles raisons? Thats the question, doc!? En tous cas ça doit être un bel ascenseur émotionnel pour le webmaster. 😀

Tu avances, tu recules, comment veux-tu, comment veux tu que Google t'enc...?

Conclusion de l’audit SEO de http://www.lepetitfumeur.fr/

Un site sous Prestashop pas super bien arrangé structurellement, pas de contenu de folie, ou de cocon sémantique magique, rien que du très banal. A noter tout de même une ergonomie au poil et un beau design…

Un travail de linking très sale et agressif, Penguin, mais t’es où? Pas là…

Moralite? Rien n’est vrai tout est permis, ainsi parlait Zarathoustra.
Plus sérieusement ça donne bien une idée de l’inconséquence qu’il y a à se faire appeler expert SEO, il y a tellement d’exceptions à la règle en matière de référencement naturel que la modestie prévaut sur tous les terrains.

11 COMMENTS

  1. En voilà un bel audit, on reconnaît la patte du maître ! Ca fait tomber pas mal de préjugés à la fois sur la partie ON-Site et sur l’aspect OFF-Site. Quand des SEO se bastonnent sur une requête concurrentielle & spammy comme « cigarette electronique », ceux qui se trouvent dans le top 3 de Google ne sont pas des enfants de chœur, ils ont été obligé de se salir les mains en ayant recours à des techniques plus ou moins recommandables en 2015. Aux yeux d’un algo comme Penguin, peut-être qu’il s’agit du moins pire d’entre tous finalement 😉

  2. Yes papa, calotte dans la bouche de tous les aficionados du référencement « On-site ». Content the king, Linking the queen? bah …

    • Je ne partage pas cette conclusion… en l’état, ton analyse ne prouve rien, tout est fonction du contexte.
      Ce site est premier en bourrinant, soit… Mais comme le fait remarquer @Fred Jutant, c’est peut-être juste parce que c’est le moins crade sur cette requête. Cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas bien se positionner avec un site et du contenu plus qualitatif… ni que bourriner de la sorte fonctionnera sur une autre requête.

      • « Cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas bien se positionner avec un site et du contenu plus qualitatif »

        Je ne dis pas le contraire, certains sites se positionnent même très bien sans aucun lien. Je fais juste la remarque qu’en 2015 le lien demeure primordial (sine qua none?) pour une stratégie SEO dans un domaine hautement concurrentiel…

  3. Un audit qui relève bien que le crade marche toujours car le lien est toujours ROI !
    Les techniques SEO fonctionnent en cycle. Les techniques borderline ont toujours marché mais comme beaucoup plus de monde les utilisaient c’était plus dur de remonter.
    Aujourd’hui beaucoup de monde a arrêté de faire du lien à tout va donc ceux qui continue se positionne mieux.

    Je vois régulièrement de site avec une bonne autorité se positionner sur des requêtes concurrentiels avec une page interne bourrinée de backlink de merde (CP, Digg, pétition…) avec ancre sur-optimisé. Et ceux là reste bien sûr car du moment où leur sur-optimisation ne passe pas au dessus de leur linking soft et à peu près propre c’est bon.
    C’est plus dangereux pour des sites jeune avec peu d’historique mais ça marche aussi. Tout est dans le dosage et la construction pyramidale de lien.

  4. T’es en forme en ce moment toi ! Deux articles dans la semaine !!! 😉
    Bon sinon au point de vue audit, ce n’est finalement pas tant que ça une surprise. Le crade ça fonctionne ou en tout cas ça re-fonctionne bien. Comme le dit justement Michaël, le SEO est un cycle et dès que la masse abandonne une technique, elle fonctionne à nouveau. Bon les liens ont toujours permis de ranker, y a que GG pour nous faire croire le contraire !

  5. Article très intéressant. Je crois que tu as trouvé une petite niche d’inspiration, l’audit de site concurrentiel. Cela peut intéresser beaucoup de monde sur divers domaines. Bizarre cette chute en 2014 !

  6. Salut, c’est la grande forme ces jours ci 🙂 Tu vas continuer à ce rythme ? :p

    Sur l’article en lui même, et ça rejoint la question que j’ai posé à Victor sur son article sur le SEO dans le poker : sur un site pareil, qui a visiblement déjà pris une google-cartouche, peut on, à aujourd’hui avec des outils comme ahref/majestic se fier au profil de lien que nous montre les dits outils ? La probabilité que le mec ait désavoué des liens est très élevée, et donc l’interprétation qu’on peut en faire forcément biaisé, non ?

    •  » La probabilité que le mec ait désavoué des liens est très élevée, et donc l’interprétation qu’on peut en faire forcément biaisé, non ? »

      D’après mon expérience, le désaveu de lien est inutile/ne marche pas. Il n’y a qu’à voir les ravages du Negative SEO dans les domaines concurrentiels… J’ai vraiment l’impression que c’est plus un outil marketing de Google vis-à-vis des référenceurs qu’autre chose. D’ailleurs ce serait un peu facile s’il suffisait de désavouer ses liens « crades » pour retrouver la confiance du moteur…

  7. Je rejoins Sylvain sur l’interprétation des résultats notamment du linking. Vu la courbe et le profil ça sent clairement la sanction manuel (juste d’instinct …). On peut imaginer quelques mois pour nettoyer (désavouer) tous ça et refaire quelques liens plus propres.

    Après quand on voit les derniers liens créés, ça ne va pas trop dans ce sens … Bref, le linking de bourrin à toujours de beau jours devant lui mais pour combien de temps ??

  8. Bonjour,

    Je pense que votre constat n’étonne personne, cependant cela ne veut pas dire qu’il faut faire pareil et surtout que les sites avec de telles pratiques seront toujours en tête.
    Personnellement, je préfère être prudent et travailler sur la durée plutôt que de prendre le risque de tout perdre du jour au lendemain.
    Par contre, ce dont on peut assurément conclure de cet audit, c’est que Google est bien incapable de repérer/sanctionner tous les comportements qu’il présente comme spammy.

Comments are closed.