Sélectionner une page

La cigarette electronique, le gros buzz de ces dernières années dans les MFAs notamment, l’eldorado présumé, et si nous étudions le premier sur la requête, ça doit être un site sérieux, vierge de tout soupçon de trafic de liens sales, indubitablement? Mais avant de s’attaquer au croustillant, à la pierre angulaire du référencement d’un site dans un secteur concurrentiel, avant cela regardons un peu la bête de plus près. Le premier sur la requête « cigarette électronique » est donc lepetitfumeur.fr, site créé par Webitix!

1. On-site, ce que l’on peut en dire rapidement…

Un site sous Prestashop, une structure hiérarchique qui laisse à désirer (ils connaissent pas le blog de Sylvain) sur tout le site avec un H5 qui traîne en haut partout…
Une belle triplette du bourrin* avec le KeyWord qui se retrouve dans le titre, l’url et le H1…
* : LB est doué pour les expressions chocs depuis belle lurette, haha, aurait-il fait du marketing ou de la Science Po?

Un contenu qui n’est pas exceptionnel, avec notamment du duplicate content dans les détails des objets vendus. 786 pages indexées, assez faible pour un e-commerce.

2. Off-site. La farandole des liens… Ou la sociométrie selon Google!

Une écrasante majorité d’ancres suroptimisées, c’est à dire cigarette électronique, 38 en DoFollow pour 278 domaines réferrants sur cette ancre, c’est dire le taux de pings, trackback crades et nofollow dans les liens retour du site.
A noter quand même 31 liens en url branding (url exacte comme ancre) pour 63 NDDs referrers sur cette ancre non opti, cette fois! :D.

44% des NDDs referrers ont pour ancre "cigarette électronique", du propre vraiment. :)

lollenain Voyons ce netlinking à la papa des années avant Penguin plus en détail :
Liens cachés : http://www.vapoti.fr/19-cigarettes-electroniques
Spam de profils : http://www.streetfire.net/profile/kendallfonseca.htm, http://www.socialfriends10.com/index.php?do=/profile-7843/info/
Spam co : http://blogs.lexpress.fr/chica-de-paris/2013/12/09/espagne-en-catalogne-basta-la-cigarette-electronique/
Référencement annuaire de tous NDDs possibles, dont beaucoup étrangers mais aussi français :http://www.referencement-annuaire.org/bricolage-p1-65.html
Spam annuaire avec spin degueu : http://linksjuice.info/lepetitfumeur.fr-96761.html
Sites satellites : http://www.xn--cigarettes-lectroniques-lcc.info/
Spam de forum avec bouillie spinée : http://www.aseachange.net/ForumRetrieve.aspx?ForumID=1773&TopicID=856948&NoTemplate=False
Pings massifs sur blogs en nofollow avec ancre suropti « cigarette electronique » : http://suesnews.ca/how-to-replace-ice-cream-with-a-healthier-option/
Spam de blogs blogger : http://www.maladies-cancer.com/2009/08/cancer-de-la-peau.html
Trackback avec ancre suropti : http://www.wheretoeat.ie/blog/2012/07/calling-all-food-bloggers/

Donc pas mal de BlackHat dans le linking de ce site, ça marche docteur?!

Concrètement ça donne quoi dans les SERPs? Car la vérité est sur l’écran n’est-il pas?

Donc le site a une stratégie de netlinking de gros bourrin des Carpates, vraisemblablement, il n’est pas possible qu’il soit passé sous les fourches caudines de Penguin?

En fait si finalement, et comment! Quelle réussite!

En même temps tout n’est pas si facile, tout ne tient qu’à un fil comme disaient les NTM! Le site a subi un gros électrochoc en avril 2014 avant de reprendre du poil de la bête en août 2015, pour quelles raisons? Thats the question, doc!? En tous cas ça doit être un bel ascenseur émotionnel pour le webmaster. 😀

Tu avances, tu recules, comment veux-tu, comment veux tu que Google t'enc...?

Conclusion de l’audit SEO de http://www.lepetitfumeur.fr/

Un site sous Prestashop pas super bien arrangé structurellement, pas de contenu de folie, ou de cocon sémantique magique, rien que du très banal. A noter tout de même une ergonomie au poil et un beau design…

Un travail de linking très sale et agressif, Penguin, mais t’es où? Pas là…

Moralite? Rien n’est vrai tout est permis, ainsi parlait Zarathoustra.
Plus sérieusement ça donne bien une idée de l’inconséquence qu’il y a à se faire appeler expert SEO, il y a tellement d’exceptions à la règle en matière de référencement naturel que la modestie prévaut sur tous les terrains.