Sélectionner une page

On entend souvent des individus, travaillant dans le domaine de l’informatique, dire les expressions suivantes : IP Delivery, IP Cloaking ou encore Cloaking SEO. Mais certains d’entre nous ignorent encore la vraie signification de ces termes.

 

Avant-propos du sujet

 

Il est évident que le mot « cloaking » vient de la langue anglaise, to « cloak » qui veut dire « camoufler » dans la langue française. Le cloaking se fonde sur la détection du user-agent. Ce dernier est considéré comme étant une signature, c’est-à-dire, ce sont les identifiants d’un individu tels que le nom avec lequel la personne arrive aux près d’un serveur.
Ces user-agent peuvent être d’une part, des personnes qui emploie des navigateurs habituels et d’autre part, cela peut-être des robots tels que des Google bot, bing bot ou autres.

 

Comment marchent les cloaking ?

 

Le cloaking est un système utilisé par les référencer SEO, cela consiste à adapter le fonctionnement d’un site selon les visiteurs qui recueille des renseignements sur le serveur. Pour être plus précis, les pages montrées aux internautes ne seront pas le même que ceux montrés aux robots, car ces derniers vont être redirigés par les cloaking vers un autre site.

D’ailleurs, cette méthode est utilisée en SEO, car elle permet de perfectionner la fonction de votre PageRank.

Il existe notamment 4 procédés de cloaking, à savoir : le cloaking focalisé sur l’user-agent, le cloaking IP Delivery qui se conçoit à l’aide d’une adresse IP, le cloaking par JavaScript, flash ou Dhtml, le cloaking du texte dit également le cloaking du bloc invisible.
Le premier, le cloaking focalisé sur l’user-agent, consiste à intervenir sur le contenu de la page afin de détecter si l’utilisateur est un internaute ou un robot.
Le deuxième, le cloaking IP Delivery, est utilisé dans la détection de l’adresse IP, cette technique permet de savoir le pays de l’internaute et va par la suite comparer la langue du site par rapport à son contenu.

Le troisième, le cloaking JavaScript, permet aussi de remonter directement à l’internaute grâce à l’emploi de page codée.
Le quatrième, le cloaking du texte qui est le plus ancien de tous, cette technique consiste à montrer un texte noir sur un fond noir à l’internaute. Il permet de détecter facilement un site cloaké.

 

Est-ce vraiment une bonne idée d’utiliser un cloaking ?

 

Certains d’entre nous ont déjà été redirigés vers un site pornographique sans le vouloir. Sachez que cet accident est le fruit de l’utilisation des cloaking. C’est pour cela que son utilisation est strictement interdite par Google et peut entraîner des sanctions à ceux qui ne respectent pas ce règlement. D’autant plus que la sanction peut s’étendre jusqu’à la régression du site internet. Certains sites en 2006 ont déjà été démasqués, tels que celui de BMW, et comme punition, Google a définitivement effacé le site.
En outre, les sites « cloakés » sont victimes de sanctions qui peuvent arriver jusqu’à la suppression du site internet.