30 mai 2023

« Vous vendez en ligne? Découvrez si vous devez déclarer vos ventes avec cette astuce simple! » #ventes #internet #fiscalité

Vous voulez que le SEO de votre site rentre dans l'âge adulte?

Contactez moi et voyons ça! ;)

Partager


Vendre sur Internet : faut-il déclarer ses revenus ?

La vente en ligne de biens sur Internet peut être une activité professionnelle ou non. Dans tous les cas, la question de la déclaration des revenus se pose. Qui doit déclarer ses revenus à la suite d’une vente en ligne ? Comment procéder à la déclaration de revenus tirée de l’activité e-commerce ? Faut-il payer de la TVA ou des cotisations ? Nous faisons le point.

La vente de biens sur un site d’e-commerce : qui est concerné ?

Si vous vendez des biens personnels de manière occasionnelle et dans le cadre de la gestion de votre patrimoine privé, vous n’êtes pas imposable. En revanche, si vous êtes considéré comme un vendeur professionnel, vous êtes imposable de cette activité.

Comment déclarer ses ventes sur un site d’e-commerce ?

Si vous réalisez des ventes de manière exceptionnelle en tant que particulier, vous n’êtes pas imposé. En revanche, si vous êtes concerné par les exceptions, vous devez vous acquitter de la taxe sur la cession de biens meubles sur la base de la plus-value réalisée et de la taxe forfaitaire sur les métaux précieux.

Pour les professionnels, il est obligatoire de déclarer son activité et de s’acquitter de ses impôts en fonction du régime fiscal choisi.

Faut-il payer la TVA ou des cotisations sociales ?

Si vous vendez un bien personnel de manière occasionnelle, vous n’avez pas de cotisations sociales à payer. En revanche, si vous êtes un vendeur professionnel, vous devez payer des cotisations sociales qui ouvrent droit à des prestations sociales. Vous devez également payer la TVA si vos recettes annuelles dépassent 85 800 €.

Aller plus loin dans la matrice?  "Le futur du SMS Marketing Français : notre verdict sur la version 2023 du logiciel"

En conclusion, la vente en ligne de biens sur Internet peut être une activité lucrative, mais elle nécessite une bonne connaissance des règles fiscales et sociales en vigueur. Il est donc important de se renseigner auprès des autorités compétentes pour éviter les mauvaises surprises.

Par votre serviteur dévoué, SAM SESSINOU HOUNKPE-DUFFAY

+ loin dans la Matrice

Rejoins la force.

« Être deuxième, c’est être le premier des perdants » – Ayrton Senna